Les Ti Metro: le retour....

Publié le par Evelyne Metro

Les Ti Metro: le retour....

Voilà, quasi deux ans jour pour jour et nous revoilà!</p><p>Il aura fallu un nouveau périple pour que je réouvre une page de ce blog qui m'a pourtant tant manqué.</p><p>L'aventure est certes plus modeste, moins spectaculaire mais peu importe nous repartons pour 1 mois en Europe.</p><p>Deux ans sans décoller, embarquer, atterir.. Pour des passionnés comme nous, c'est très long !</p><p>Mais, on a pas rien fait sur notre petit caillou et l'ouverture de cette nouvelle page me permettra de faire un bilan de notre après tour du monde que je n'ai jamais eu le courage de mettre en ligne..</p><p>Le retour à la vraie vie.</p><p>Passés les premiers moments de tres grande joie de retrouver nos parents, frères et sœurs, cousins, cousines, amis et collègues, la vraie vie a repris sa place. " ben oui bienvenue dans la vraie vie ! "</p><p>La maison n'avait pas bougé a part l'invasion d'une jungle dans ce qui nous tenait lieu de jardin. Nous avons retrouvé les joies de la vie ménagère avec son lot de courses , ménage, jardinage</p>

Et puis il y a eu la reprise du boulot et de l'école.

Pour les enfants, cela s'est passé comme si de rien n'était. Ils ont réintègré leur classe avec le même niveau qu'avant voire en avance sur le programme. Ils ont surtout gagné en confiance en soi et ils ont mesuré l'immense chance qu'ils avaient d'avoir vécu cette merveilleuse expérience et celle de vivre confortablement a la Reunion.

Bon point!

En ce qui nous concerne, ce fut juste horrible.

Certes les collègues et le sentiment d'être utile m'avaient manqués mais pas les nuits blanches, les contraintes professionnelles et la routine.

Laurent, quant à lui, a retrouvé ses chiffres avec une passion proche du moins 50.

Apres quelques mois, nous avons réussi tous les deux à bousculer positivement nos pratiques professionnelles.

Laurent s'est donné les moyens pour développer davantage des activités liées à sa passion dans le cadre du travail. Quant à moi, j'ai réussi à saisir une belle opportunité de changer mon profil de poste, ce qui a pu modifier mes horaires et me donner de nouveaux défis.

Bon point.

Au niveau économique, l'atterrissage ne fut pas sans difficultés.

Les cigales ayant bien chanté tout l'été, l'hiver fut costaud. En gros on y a laissé des plumes..

Pour conclure, nous ne regretterons jamais cette décision prise un soir de morosité de se lancer dans une telle aventure.

Certes, le retour est juste terrible. Mais, nous avons acquis la certitude qu'il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves.

Et des rêves, on en a encore pleins.

Alors c'est parti pour une nouvelle page..

Les Ti Metro: le retour....

Publié dans Letimetro de retour

Commenter cet article