Le Japon, 2 eme partie: Kyoto

Publié le par Evelyne Metro

A Kyoto, nous sommes logés chez KUUMI, via Airbnb.

Kuumi est un personnage haut en couleurs, petit bout de femme à la bonne humeur constante, et à la générosité sans faille.

Elle nous accueille à bras ouverts dans sa toute petite maison, vieille de 50 ans, à Uzumaza, un petit quartier résidentiel de Kyoto.

Mon sac a été retrouvé et directement acheminé chez elle.

Dieu seul sait ou il a voyagé et ce qu'il lui est arrivé......

Nous sommes accueillis à Kyoto par la pluie aussi, et Kuumi nous annonce qu'un typhon menace pour ce weekend. Zut!

Nous prenons donc les parapluies pour aller à Arashyiama, à une station de train de chez nous et nous y découvrons un site exceptionnel.

Chez Kuumi
Chez Kuumi
Chez Kuumi
Chez Kuumi

Chez Kuumi

Le quartier nous renvoie directement à l'image que l'on peut se faire du Japon. Une forêt de bambou, du vert partout, des jeunes filles en kimono et des temples aux lanternes rouges.... Kawai!!!

De retour chez Kuumi, c'est la fête au Sakhé et au whisky.. Et nous faisons découvrir à notre hôtesse et à sa copine notre île et le maloya. Ambiance!!!

Déclinaison sur la bambouseraie d'Arayashiyama
Déclinaison sur la bambouseraie d'Arayashiyama
Déclinaison sur la bambouseraie d'Arayashiyama
Déclinaison sur la bambouseraie d'Arayashiyama
Déclinaison sur la bambouseraie d'Arayashiyama

Déclinaison sur la bambouseraie d'Arayashiyama

Le typhon se rapproche! Le lendemain c'est toujours sous la pluie que nous visitons le temple de Tenryu-ji, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, dont la principale attraction est son jardin zen qui remonte au 14 eme siècle. Le jardin est composé d'un grand étang qui capte le reflet des érables qui le bordent.... Magnifique ballade!

Le Japon, 2 eme partie: Kyoto
Le Japon, 2 eme partie: Kyoto
Le Japon, 2 eme partie: Kyoto
Le Japon, 2 eme partie: Kyoto

Dimanche, le typhon Halong passe.

On est coincés chez Kuumi... Plus de trains, temples et parcs fermés.

J'en profite pour aller tester le coiffeur au Japon. kuumi nous emmène les enfants et moi chez son coiffeur, un as!! J'ai encore pu me rendre compte de la gentillesse et de la générosité des japonais.

Ce moment fut magique!

Le Japon, 2 eme partie: Kyoto
Le Japon, 2 eme partie: Kyoto
Le Japon, 2 eme partie: Kyoto

Le beau temps revenu, le lendemain, nous allons sur l'île de Miyajima a 2h de shikansen de Kyoto.

Le shikansen est le train à grande vitesse du Japon.

Miyajima est une île sacrée située située dans la mer de Seto, célèbre pour son sanctuaire et ses Torii vermillons flottants.

Petites randonnees en montagne avec découverte de la forêt primitive ou se côtoient érables et sakuras ( cerisiers japonais) mon dieu que cela doit être beau au printemps....puis visite du temple ésotérique de Daisho-inn et ses nombreux pavillons,ses statuettes,ses mandala et sa grotte.

Les visites sont agréables une fois que nous nous éloignons de la foule de touristes locaux massés autour du grand torii flottant.

Un torii, grand édifice de bois rouge est un portail shintô symbolisant la frontière entre le monde profane et le monde sacré.

Le shikansen

Le shikansen

Miyajima
Miyajima
Miyajima
Miyajima
Miyajima
Miyajima
Miyajima
Miyajima
Miyajima
Miyajima
Miyajima
Miyajima

Miyajima

Pour notre 4ème jour, nous restons à Kyoto.

Visite de Fushimi Inari, le plus gros sanctuaire shintô du Japon dédié à la déesse du riz Inari : alors là ce ne sont pas un ou deux torii que nous voyons mais des milliers alignés le long d'un chemin de randonnée long de 4 km qui serpente le long du mont Inari.

Puis retour à Arashiama, décidément notre endroit favori pour une ballade en petit train le long de la rivière Hozugawa.

Jolie promenade un peu trop courte...

Fushimi Inari
Fushimi Inari
Fushimi Inari
Fushimi Inari
Fushimi Inari
Fushimi Inari

Fushimi Inari

Les derniers jours, nous poursuivons notre découverte de Kyoto.

Ballade au marché de Nishiki, célèbre pour son food market, en passant par Gion, le seul quartier dans lequel, avec beaucoup de chances, on peut croiser une authentique geisha.

Nous n'aurons pas cette chance. Après de longues explications de la part de Kuumi et de ses amis, nous finissons par comprendre que celles ci ne sont pas des prostituées mais des artistes très difficilement accessibles et uniquement formées à Kyoto.

Pour pouvoir passer une soirée avec ces demoiselles de compagnies haut de gamme, il faut être intronisé par la "Haute aristocratie " japonaise et pouvoir débourser pas moins de 600 euros.

Pas pour vous les gars.....

Kyoto;;;
Kyoto;;;
Kyoto;;;
Kyoto;;;
Kyoto;;;
Kyoto;;;

Kyoto;;;

Après une soirée très très sympa en compagnie de Kuumi et de ses amis et elle en a des amis, c'est l'heure des au revoirs..

Kuumi aura été, pour le moment, notre meilleure rencontre, et c'est avec beaucoup d'emotion( Nina en a versé quelques larmes) que nous la quittons sur le quai de la gare.... Ce n'est qu'un au revoir c'est sur!

Miss u Kuumi. See you soon in La Reunion! Arigato for everything...

Le Japon, 2 eme partie: Kyoto
Le Japon, 2 eme partie: Kyoto
Le Japon, 2 eme partie: Kyoto

Publié dans Letimetro au Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

plombier paris 14/02/2015 19:32

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Leo 08/10/2014 08:52

Slt la tite famille et joyeux anniv a Eveline avec une journée de retard, grippe oblige... Mes photos st magnifiques même sur le pti écran d iPhone... J ai peur pr vous, comment allez vous faire pr reprendre une vie routinière et classique après une telle aventure? Le quotidien vous semblera insipide, fade ... Profitez ça passe vite ! Vous nous manquez! Biz, Leo and Co

Leo 08/10/2014 08:54

Lire les photos et non mes photos... Évidemment!!!
Bizzzzz

Myriam Decamme 31/08/2014 18:20

Vos photos sont vraiment très belle, merci pour partager votre belle aventure ,bisous Myriam

olivier 30/08/2014 09:15

toujours aussi captivant de vous suivre
Bizz

laure 23/08/2014 21:25

Les photos sont sublimes, vraiment et ça fait rêver...
Pauvre nina ça doit être dur...
Des bisous
Ps je suis preneuse pour des cours de photos si il n'y a pas déjà mille personnes inscrites!