Buenos Aires.

Publié le par Evelyne Metro

Nous voici à Buenos Aires, la capitale et la ville la plus importante d'Argentine. Nous débarquons à la gare routière de Retiro, aux allures d'aérogare. Direction notre appartement réservé sur Airbnb situé à San Thelmo, l'un des très nombreux quartiers de cette immense capitale. Pour la première fois depuis un moment, nous disposons de tout le confort d'un petit chez nous avec une cuisine et une salle de bains rien qu'à nous, ça fait un bien fou!

Malgré la fatigue du voyage, nous partons à la découverte de notre quartier: San Thelmo, l'un des plus ancien de la ville. C'est l'une des zones les mieux conservées de cette ville au changement constant. On y trouve d'anciennes maisons coloniales, des rues pittoresques pavées. Le lieu regorge de boutiques d'antiquaires ou il fait bon flâner. D'ailleurs tous les dimanches a lieu une grande feria sur la place San Pedro, véritable paradis pour les collectionneurs. Les enfants, ravis, trouvent une boîte de Playmobil datant de 1974.

Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.

l

La visite de la ville nous emmène sur un lieu devenu incontournable, celui ou est installée la statue de Mafalda, cette petite héroïne de BD des années 70, créée par Quino. Cette petite fille au regard si malicieux sur la politique internationale de l'époque fait la fierté des portenos, les habitants de Buenos Aires. Les enfants se seront beaucoup amusés à découvrir quelques unes des autres statues représentants les autres héros de cette BD, disposées un peu partout dans le quartier.

Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.

Le lendemain, nous optons pour une visite en bus, afin de nous familiariser avec les très nombreux quartiers qui nous environnent. Première étape: La Boca! Ce nom parlera forcément aux amateurs de foot,sport sacré en Argentine, car il s'agit de l'un des deux plus populaires clubs de football de BA, berceau de Maradona. Le stade de Boca juniors surnommé "la bombonnera" est un mythe pour tous les passionnés. Laurent nous aurait bien emmènés tous assister à un match dans ce lieu mythique. Mais après s'être renseignés sur les façons de se procurer des billets, nous réalisons que ce ne sera pas cette fois ci. Seuls les socios ou supporters peuvent acheter une place pour assister à un match des Boca juniors. Certaines agences proposent quelques billets, mais à prix d'or. C'est bientôt Noël, et Laurent s'offre son cadeau et réalise un rêve de gosse. Il en reviendra heureux et impressionné par l'ambiance de fous qui règne parmi les supporters malgré la défaite de leurs idoles.

Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.

Outre la bombonera, le quartier de la Boca possède bien des attraits. Il est habité par les classes les plus populaires, descendants d'immigrants jadis italiens et de nos jours boliviens ou paraguayens, fiers de leur appartenance à la Boca. Le quartier Caminito est particulièrement interressant: les maisons en tôle sont multicolores, des artistes de rues animent le coin. Les danseurs de tango négocient des photos. C'est certes très touristique mais très beau! Par contre, il est déconseillé d'y traîner le soir.

Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.

Puis, nous découvrons d'autres aspects de cette ville au l'héritage européen si présent. Les monuments rappellent Paris, les infrastructures sont dignes de n'importe quelle grande capitale européenne. Il y a de magnifiques parcs, d'immenses avenues, de très belles églises et des places majestueuses. Nous trouvons cette capitale particulièrement classe!

Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.

Le 9 Décembre est un jour férié pour les argentins. C'est le jour de la vierge! Nous quittons l'effervescence du centre ville pour Tigre, une ville de province à une heure au nord de Buenos aires en train. Tigre est surnommée la Venise verte. Elle est posée aux portes du delta du Parana et constitue le bain de nature des portenos. Nous choisissons une ballade dans un lancha, sorte de bus fluvial pour une ballade dans le delta. Et la, coup de foudre pour les maisons, leurs jolis jardins et leurs pontons, situées pieds dans l'eau... Un havre de paix ou, on se verrait bien habiter.

Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.

Notre dernier jour sera consacré à du repos et une dernière grande ballade dans cette ville mouvante, grouillante et surtout si vivante.

Buenos Aires.
Buenos Aires.

Adios Buenos Aires, nous avons réussi à dégoter un vol pas trop cher pour Puerto Iguazu, notre prochaine étape. Nous évitons ainsi les 20 heures de bus qui séparent les deux villes. Après la chaleur de la ville la plus européenne de l'Amérique du Sud, place à la chaleur de la jungle....

Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.
Buenos Aires.

Publié dans letimetro en Argentine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gran Dav 26/12/2014 06:05

Joyeux Noël les Ti Métro
A bientôt