Arequipa

Publié le par Evelyne Metro

Voilà, après avoir dit au revoir à mamie, nous embarquons pour un voyage de 10h à bord d'un bus, direction Arequipa notre deuxième étape au Perou.Petite frayeur à l'arrivée à la gare quand Nina, encore elle, se coince la jambe dans un trou de caniveau. Panique à bord, des passants nous emmènent à l'infirmerie de la gare ou nous constatons soulagés qu'elle n'a qu'un énorme hématome. Nous réussissons ensuite à prendre notre bus et c'est parti! Le voyage se fait sans peine dans cet hôtel roulant, on est largement mieux que dans l'avion: siège inclinable à 130 degrés, repas chaud, projection de film et wifi à bord. Les enfants adorent...

Arequipa
Arequipa

Nous arrivons à l'aube dans cette grande ville située à 2325 mètres d'altitude. Très vite, après avoir trouvé un charmant hôtel non loin de la place des armes, nous découvrons les premiers édifices datant de l'époque coloniale construits en sillar: une roche volcanique de couleur très claire donnant à la ville le surnom de ville blanche.

Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa

La Plaza de Armas vaut bien sa réputation de l'une des plus belles d 'Amérique latine. Une imposante cathédrale la domine ainsi que la Compania, une église jésuite. Sur la place des centaines de pigeons se font nourrir par les passants, les enfants n'échapperont pas à la règle.

Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa

Bien qu'un peu cassés par la nuit, nous nous laissons tenter par l'un des nombreux rabatteurs et après 10 h de bus de nuit, nous embarquons pour 4 h de visite à bord d'un bus touristique. Décidément, ils sont fous ces Metro! Nous avons alors droit à plusieurs points de vue sur les montagnes impressionnantes qui se dressent autour de la ville. En effet, la région est une terre de volcans. Le plus célèbre est le volcan El Misti, il présente une forme conique qui n'est pas sans rappeler le Fuji. Il y a aussi le Chachani et le Pichu Pichu.

Arequipa

Notre circuit nous mène dans le quartier de Yanahuara qui présente une église datant de 1750 et son fameux mirador ( belvédère) qui offre une vue panoramique de la ville et des volcans enneigés.

Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa

Nous nous arrêtons ensuite dans une mini ferme de lamas. Alors, petite leçon d' "animologie", maintenant que je le sais, je partage: il y a 4 espèces de lamas: le lama, l'alpaga, la vigogne plus rare et plus petite et le guarano et c'est lui qui crache. Notre guide nous avait prévenus, il est très agressif si on l'embête. On l'a vu à l'œuvre, excité par des jeunes touristes qui ont du puer le guarano quelques heures!!

Arequipa
Arequipa

La région est très fertile de part la richesse en minéraux de ses sols. En effet, nous sommes rapidement entourés de vastes champs de legumes, fleurs et fruits. Nous nous arrêtons en chemin au niveau de terrasses incas ou nous faisons pour le plus grand bonheur des enfants une très courte ballade à cheval.

Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa

C'est après un repos bien mérité, le lendemain, que nous allons visiter l'immanquable monastère de Santa Catalina. Plus qu'un édifice religieux, il forme une véritable ville au cœur de la ville car il occupe environ 20000 m2. Il s'agit d'un couvent datant de l'invasion espagnole qui abritât jusqu'à 450 religieuses. La visite de cette merveille d'architecture aux murs de sillar peints dans des couleurs vives fut un plaisir. Trop beau!!

Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa

Nous terminons ce séjour reposant à Arequipa par la visite du Muséo Santuarios Andinos. Ce musée expose avec grande dignité Juanita, la princesse des glaces, le corps gelé d'une jeune fille inca sacrifiée au sommet de l'Ampato il y a 500 ans. La visite est passionnante: une vidéo explique les secrets de la découverte faite en 1995 et une guide francophone nous accompagne tout le long de la visite. Des objets découverts avec la momie y sont exposés ainsi que le corps de Juanita conservé dans une chambre froide vitrée. C'est extraordinaire. Cleo a beaucoup apprécié, Nina a vaincu son appréhension. Finalement, contrairement à ses craintes, elle n'a pas eu trop peur...

Arequipa
Arequipa

Puis, nous reprenons la route en direction de Puno, notre dernière étape au Perou. Le trajet durera 5h en bus. Les paysages sont impressionnants. Encore une fois, nous avons l'impression d'être dans un documentaire. Les volcans, dont un en activité, les montagnes rocheuses,les sommets enneigés, les troupeaux de lamas et de vigognes, tout y est....

Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa
Arequipa

Publié dans letimetro au Pérou

Commenter cet article

Papy 15/11/2014 15:18

J'ai eu beaucoup de mal à trouver l'animal typiquement Péruvien: La Vigogne. Lol
Vous êtes tous toujours très beau, gros bisous

Olivier 05/11/2014 21:34

Inca Cola
J'adorrrre
Laurent tu rajeunis... Peut être la casquette.... Ou l'altitude.....